La vie d’un papetier

Papetier

Postes occupés

L’employé formé comme opérateur de pâtes et papiers commence habituellement comme réserviste.

Il devient par la suite opérateur sur la production et peut aussi accéder à des départements de services.

Possibilités d’avancement

En fait, il y a de multiples opportunités à saisir dans une papetière et les possibilités d’avancement sont nombreuses. Il est possible de changer de fonction à différentes reprises dans une carrière et de travailler dans des départements variés : production, réception, expédition, cour à bois, mise en pâtes, finition, transformation, laboratoire, etc.

Horaires de travail et congés

L’opérateur a des horaires variables. C’est-à-dire qu’il ne travaille pas toujours le même nombre de jours, ni les mêmes journées. Les quarts de travail de 12 heures permettent de condenser le travail sur 3 ou 4 jours, et les journées de congé sont nombreuses.

L’alternance entre les quarts de travail de jour et de nuit demande une certaine adaptation, mais la variabilité de l’horaire offre de nombreux avantages.

Travailler pate et papier
Témoignage

Il y a une adaptation, c’est sûr, mais les horaires variables ça peut être facilitant pour la vie de famille. Avec les horaires de douze heures rotatifs, je suis là plus souvent pour le départ ou l’arrivée des enfants de l’école, je peux participer aux devoirs, accompagner à des sorties. C’est un avantage non négligeable! Et si je compte le nombre de jours travaillés dans une année, je pense que j’ai autant de journées de congés!

– Anthony, papetier

Tâches et fonctions

L’opérateur de pâtes et papiers peut avoir à utiliser de nombreux équipements qui demandent d’avoir des connaissances et des habiletés spécifiques :

  • Charriot élévateur
  • Pont roulant
  • Appareil de laboratoire
  • Appareil de levage
  • Divers équipements de production
vie papetier

Au cours de sa formation, l’opérateur développe des compétences de base qui lui permettent d’être déjà qualifié pour plusieurs tâches. Une fois en entreprise, il bénéficie en plus du soutien de son employeur pour se perfectionner.

Au quotidien, l’opérateur doit préparer des matières premières, effectuer l’inspection et la lubrification de machinerie, prioriser les actions du jour, opérer les machines, etc.

Témoignage

Être opérateur en pâtes et papiers n’est pas un travail répétitif. Il y a des défis quotidiens à relever et des responsabilités à prendre. Tu fais quelque chose de différent chaque jour. Les patrons ou les cadres te demandent conseil parce que c’est l’opérateur qui connait sa machine.  On se sent utile!

Tu n’opères pas une machine, tu opères un procédé!